Condexatedenbay.com


Histoire de la sculpture sur pierre à savon



Stéatite est une pierre douce et souple utilisée pour une variété de la sculpture et la décoration des fins. L'histoire de travailler avec des dates en stéatite remontent à plus de trois millénaires. Artisans a commencé à travailler avec pierre ollaire en Asie et la propagation de l'artisanat vers l'Europe. Dans l'hémisphère occidental, sculpture sur pierre à savon a commencé avec les tribus d'Inuit de l'Alaska et du Nord Canada. Aujourd'hui, de nombreux artistes travaillent encore dans le milieu de la pierre ollaire.

Travail avec pierre ollaire

Selon le Kellers Trading Company, pierre ollaire fournit des sculpteurs avec une variété de couleurs à choisir. Couleurs disponibles de la stéatite incluent blanc, vert, gris, brun, noir, rose et jaune. Stéatite peut être découpé à l'aide d'un ciseau, bien que certains sculpteurs modernes choisissent d'utiliser des outils électriques. Produits finis disposent d'une texture huileuse, qui a probablement contribué à la roche étant nommée « stéatite ». Selon Green Mountain en stéatite, le matériau est burn et antitache, ce qui en fait une alternative idéale pour marbre et granit dans des projets de décoration. Stéatite tarifs un sur l'échelle de dureté du matériau, ce qui en fait une des pierres plus bas de sculpture disponible.

Origines asiatiques

La stéatite identifiable plus ancienne sculptures remontent plus de 3.000 ans, selon le site du grand Art. La plus ancienne en pierre ollaire identifié d'artisanat où fabriqués par des artisans en Chine. Les experts estiment que cette oeuvre faite de pierre à savon a survécu au fil des siècles parce que l'humidité ne provoque pas les pierres à se décomposer. La dynastie des Ming, qui dura de 1368 à 1644, vu la hauteur de la production de la stéatite en Chine. Pierre à savon est devenu la norme que jade prix a augmenté, ce qui en fait trop cher pour de nombreux artistes.

S'étendre à l'Europe, Afrique et Moyen-Orient

Depuis ses débuts en Chine, l'art de travailler avec pierre ollaire disséminées à travers le monde. Le peuple crétois de la Grèce antique utilisé en stéatite pour faire des timbres et des récipients. Les Vikings employées en stéatite sculpture compétences dans une grande partie de leurs bijoux. En Afrique, sculpteurs au Zimbabwe a produit plusieurs sculptures en stéatite. La hauteur de la production de pierre à savon du Zimbabwe était entre les 11ème et 16ème siècles. Sculptures en stéatite sont également une forme d'art populaire en Iran. Dès le XVIIe siècle, les européens du continent avaient commencé à créer des œuvres en pierre ollaire. Artisans a commencé à l'utiliser dans l'artisanat et il a atteint son apogée de popularité au cours de la période Art déco, entre les années 1920 et 1940, selon grand Art.

Sculptures en Alaska

Vers la même époque en stéatite sculpture atteint sa popularité en Europe, les tribus Inuits commencèrent à opérer les œuvres d'art en pierre ollaire avec les colons blancs du Canada et aux États-Unis. Auparavant, bon nombre de ces artisans indigènes avaient travaillé avec des os de baleine ou Ivoire pour produire leur artisanat culturel de Morse. Comme la popularité de la stéatite sculpture parmi les tribus Inuits s'est développée tout au long des années 1940 et 1950, la compagnie de la baie d'Hudson a présenté du papier de verre à des artisans locaux. Selon le site de la société Najuqsivik, la société s'intéresse à commercialement développement d'artistes et vendent leur travail.

Utilisations historiques

Art n'était pas le but seul historique pour stéatite minière. Dans la Chine ancienne, artisans a utilisé la pierre pour créer des plats, vases et ustensiles de cuisine. En Europe, les gens font encore scandinaves traditionnels chaudrons à l'aide de pierre ollaire. Selon le site Internet de Green Mountain en stéatite, colons de la Nouvelle-Angleterre utilisaient en stéatite sur leurs foyers de cheminée, de faire des puits et faire des comptoirs.

Utilisations modernes

Les artistes modernes, y compris les membres des tribus d'Inuit, toujours utilisent en stéatite pour produire de belles sculptures. En plus de l'art, pierre ollaire sert comme alternative au marbre ou de granit. Il peut faire partie de la conception de cuisine et salle de bain sur les éviers, les compteurs et les fours. Il sert également une doublure pour cheminées et des corps de maçonnerie, selon Green Mountain en stéatite.